Décryptage Roland Garros Vs les Serres d’Auteuil

 

Voici quelques éléments qui vont vous permettre de comprendre le projet d’extension de Roland Garros.

 

 

Principe de base : Roland Garros porté par la Fédération Française de Tennis a besoin de nouveaux stades supplémentaires plus performants, plus modernes pour accueillir un public de plus en plus nombreux et cela toujours dans la capitale. De plus, les nouveaux stades sont des atouts supplémentaires pour la candidature de la ville de Paris au JO de 2024, donc soutenus par La Maire de Paris.

 

Le projet porté par la FFT : une restructuration des stades existants et la construction d’un nouveau stade supplémentaire de 5 000 places au sein du jardin des serres d’Auteuil. Ce dernier serait construit à l’emplacement des serres chaudes (carnivores, orchidées, broméliacées…), non classés,  et les bâtiments techniques. Les collections végétales dont les serres sont détruites sont replacées au sein des serres classées et des nouvelles serres construites dans le projet.

 

 

Inconvénients :

  • Une partie du jardin est privatisée durant le tournoi de Roland Garros (3 semaines par an) dont les serres attenantes nouvellement construites et le jardin contemporain, la seule pelouse accessible au public.

  • La surface des serres construite est inférieure à celle détruite

  • La cohérence du globale du jardin est perdue par l’imbrication d’un stade en son cœur

 

Avantages :

  • Le stade nouvellement construit n’est pas visible depuis le jardin car il est enterré et cerclé des nouvelles serres.

  • Retombées financières pouvant conduire à la rénovation des serres historiques vieillissantes.

 

Ces quelques points ne permettent pas de répondre à certaines questions toujours présentes :

  • Comment le jardin peut-il fonctionner sans les bâtiments techniques ?

  • Les serres historiques sont classées et donc disposent d’un périmètre de protection, les dizaines de mètres qui sépareront le stade des serres sont-ils suffisants pour ne pas altérer ce patrimoine ? Que font les architectes des bâtiments de France, protecteurs de notre patrimoine français ?

  • Comment la ville de Paris peut-elle se dire durable, ville verte, voulant promouvoir les espaces verts de la capitale… si elle détruit un des plus beaux jardins de la capitale ?

  • Les pressions de certains politiques, de gros groupes, de l’argent auront-ils toujours gain de cause malgré le fait que la population se mobilise et essaie de se faire entendre ?

  • Durant les travaux, les collections végétales remarquables et parfois classées à la liste rouge de l’UICN vont être déplacées durant les travaux, vont-elles supporter des changements si brutaux ? de même que les arbres plus que centenaires seront-ils résister au roulement des engins de plusieurs tonnes ou déblai-remblais de terre… ?

 

Un projet alternatif :

Un projet alternatif a été proposé à l’étude pour ne pas construire sur le jardin des serres d’Auteuil mais au-dessus du périphérique. Depuis juin 2015, l’étude réalisée par le bureau d’Etude Egis indique que le projet alternatif est moins performant à plusieurs niveaux : il est complexe techniquement, plus long à réaliser, plus coûteux et son bilan carbone plus élevé que celui au sein du jardin des serres. Les associations, riverains et écolos estiment que l’étude ne prend pas en compte le coût environnemental dans sa globalité et que l’étude a été orientée en faveur du projet de la FFT.

 

 

Malheureusement, le mardi 9 juin, le permis de construire a été signé pour débuter les travaux du projet défendu par la FFT en septembre. Le compte-à-rebours a commencé… les travaux sont prévus pour septembre. 

Please reload

Crée avec wix.com en 2014 par E. RIALLOT

Crédits photos E. RIALLOT 

  • Facebook Clean Gris
  • Gris propre Twitter